Avis d'actu

8 mars : Journée Internationale des Droits des Femmes

Nous sommes aujourd’hui le 8 mars, Journée Internationale des Droits des Femmes. 

Cette journée est l’occasion de rappeler qu’aujourd’hui encore, les femmes ne jouissent pas des mêmes droits que les hommes dans tous les pays et que, dans les pays où théoriquement femmes et hommes jouissent des mêmes droits, les femmes sont aujourd’hui encore victimes de discriminations.

Je voulais commencer cet article en publiant quelques chiffres sur la situation en France. Ils paraissent incroyables en 2017 mais malheureusement, ils sont d’actualité :

  • Les femmes touchent un salaire de 19,2% moins élevé que les hommes dans le secteur privé et public
  • 80% des femmes sont confrontés au sexisme au travail
  • 97,7% des aides ménagères/aides à domicile/assistants maternels sont des femmes ; 97,6% des secrétaires sont des femmes ; 2,1% des ouvriers du bâtiment sont des femmes
  • 16% des maires de France sont des femmes
  • 28% des tâches ménagères sont effectuées par les hommes (ce qui en laissent 72% aux femmes)
  • Les femmes occupent seulement 36% du temps de présence à la TV
  • 1 femme décède tous les 2,7 jours, victime de son conjoint 

Source : gouvernement et ministère des familles, de l’enfance et des droits des femmes

Les femmes qui se sont battues pour une évolution

De tous les temps, les femmes ont dû se battre pour une égalité Homme/Femme. Les droits dont nous jouissons aujourd’hui ont été acquis par des féministes qui ont lutté, parfois au risque de leur vie.

  • Olympe de Gouges – Cette dramaturge demandait le droit de vote et refusait que ses paires soient cantonnées à des rôles de femmes au foyer.
  • Lydia Becker – L’une des grandes figures du mouvement des Suffragettes outre-Manche. A la fin des années 1860, elle rejoignit le mouvement pour le droit de vote de femmes et créa notamment le Manchester Women’s Suffrage Committee ainsi qu’un journal distribué nationalement et couvrant son combat et celui de milliers d’Anglaises.
  • Marie Brizard – C’est son audace qui fera entrer Marie Brizard dans l’Histoire. Cette infirmière bordelaise aurait, selon la légende, découvert par hasard la recette d’un élixir capable de guérir tous les maux. Nous sommes en 1755, et à une époque où les femmes sont totalement exclues des affaires, Marie Brizard va décider de créer sa propre entreprise de liqueurs ! Pour beaucoup d’historiens, elle est la première femme chef d’entreprise.
  • Lv Bicheng – Très en avance sur son temps, cette fille de fonctionnaire de la Dynasty Qing amoureuse de la prose devient la première femme à occuper le poste de rédactrice en chef d’un journal en 1904, le Dagongbao, dans lequel elle publie sa poésie. En plus d’adopter la mode occidentale, elle refusa de se marier et dévoua sa jeunesse à défendre l’émancipation des femmes, se battant pour leur éducation et le droit de vote. Soutenue par un gouverneur elle ouvre une école réservée aux femmes et devient, à seulement 23 ans, la première et la plus jeune principale d’un établissement scolaire dans sa province.
  • Simone Veil –  Elle rendit en rendant légal l’avortement en 1975, et ce malgré une opposition parfois violente. 4 ans plus tard, elle devient la première femme présidente du Parlement européen. Féministe et humaniste, elle se consacre à la mémoire de la Shoah, dont elle est rescapée, et à la défense de la cause des femmes, partout à travers le monde.

Aujourd’hui encore, des femmes continuent de se battre pour se faire entendre et pour faire évoluer les choses, comme :

  • Sarojini Sahoo – Présent depuis des siècles en Inde, le féminisme a connu un formidable rebond depuis le viol tragique d’une étudiante dans un bus à New Delhi. Cette écrivaine, également diplômée en droit, traite de la sexualité ainsi que de la place de la femme dans la société patriarcale.
  • Meaza Ashenafi – Pionnière de la défense des droits des femmes en Éthiopie, elle fonde l’Ethiopian Women Lawyers Association qui offre une aide juridique aux femmes victimes de violences. Elle poursuit sans relâche son combat contre les violences, les mariages forcés et pour l’égalité dans son pays.
  • Malala – Depuis son plus jeune âge, cette Pakistanaise devenue le symbole de la lutte pour l’éducation des filles, clé de l’émancipation féminine, dans son pays où ses actions lui ont valu de devenir la cible des talibans, mais aussi aussi partout dans le monde où 62 millions de filles en sont privées. Prix Nobel de la Paix en 2014, l’étudiante de 18 ans a été l’interlocutrice des plus grands chefs d’Etats et milite contre l’extrémisme qui malmène les droits fondamentaux de tous et particulièrement des femmes.

« Les femmes ne se demandent pas si une chose est possible, mais si elle est utile et, alors, elle l’accomplissent. »
Louise Michel

Le 8 mars, ça doit être toute l’année

La mobilisation, la lutte, les changements ne tiennent pas que le 8 mars. Il faut faire évoluer les mentalités dans la vie de tous les jours. Nous avons tous un rôle dans la promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes. Les stéréotypes de genre, ancrés et plus ou moins conscients doivent être mis en lumière et doivent être dépassés. Non les femmes ne sont pas destinées à s’occuper des enfants, faire la cuisine et s’occuper du foyer. Oui elles peuvent faire des métiers difficiles, physiquement comme mentalement, avoir des postes à responsabilité et créer leur propre entreprise. Les petites filles peuvent être habillés de toutes les couleurs, par seulement en rose, jouer aux petites voitures, rêver de devenir routier. Les stéréotypes justifient en partie les discriminations dont sont victimes les femmes et les fragilisent.

 

« La femme n’est victime d’aucune mystérieuse fatalité :
il ne faut pas conclure que ses ovaires la condamnent à vivre éternellement à genoux. »
Simone de Beauvoir



***

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s