Asie·Indonésie·Voyages

Jakarta, une capitale aux multiples facettes

Nous avons atterri à Jakarta et nous avons repris l’avion du retour là-bas, nous sommes donc restés quelques jours sur place. Nous ne pouvions pas ne pas visiter la capitale du pays !

Une capitale XXL

31,7  millions de personnes habitent le Grand Jakarta, communément appelé Jabodetabek (contraction des noms des différentes grandes villes composant la conurbation, soit Jakarta, Bogor, Depok, Tangerang, Bekasi), ce qui en fait la troisième plus grande métropole du monde.  Pas étonnant que la ville soit très polluée ! En fait, l’air est quasiment irrespirable dans les heures de pointe. Selon une étude conduite par Universitas Indonesia, 60% des habitants de Jakarta souffre de problèmes respiratoires !

Le trafic dans Jakarta est saturé. Elle a d’ailleurs eu le titre de ville la plus embouteillée au monde. On circule à une vitesse moyenne de 20 kilomètres à l’heure, pour huit à dix heures d’embouteillages quotidiens, si bien que les habitants de la capitale passent 60 % de leur temps éveillé dans la circulation. Ces chiffres sont incroyables !

Il n’y a pas de transports publics à Jakarta (métro/tramway), seulement des lignes de bus appelées « Transjakarta ». Ces bus sont climatisés et possèdent des voies réservées. Cependant, ils ne circulent que sur les grands axes ! Alors comment se déplacer…

  • A pieds :  sachez qu’à Jakarta, il n’y a pas de trottoirs partout.
  • En pousse-pousse : je vous déconseille ce mode de transport, ils sont chers et très lents.
  • En scooter : il faut être très prudent et se préparer à respirer un air irrespirable. De plus, il faut être en possession du permis international.
  • En taxi : utilisez de préférence les taxis de la société Blue Bird, ils ont des salaires fixes et ne vous trimbalent donc pas partout.
  • En chauffeur privé (Uber ou Grab) : nous avons utilisé ce mode de transport lorsque nous devions sortir de Jakarta. Moins cher qu’un taxi, le prix est défini à l’avance et les voitures sont confortables !
  • En Kopaja : ce sont des petits bus, peu chers. Il faut les utiliser sur des trajets courts car ils sont sales et inconfortables. Il faut aussi connaître son trajet à l’avance !

Un contraste de richesse

Les quatre hommes les plus fortunés d’Indonésie sont plus riches que les 100 millions de personnes les plus pauvres dans la première économie d’Asie du Sud-Est. Un chiffre de plus qui paraît incroyable… Mais lors de notre séjour à Jakarta, nous avons pu être les témoins de ce fort contraste entre les riches et les pauvres.

Lors de notre arrivée à Jakarta, nous nous sommes perdus à la recherche de notre Homestay (qui d’ailleurs n’existait pas !) et nous nous sommes retrouvés dans un « bidonville ».

Les bidonvilles à Jakarta sont nombreux, le plus souvent le long des berges et sont souvent inondés par le fleuve (lors de la saison des pluies) et par les canalisations d’égouts obstruées. En janvier 2013, plus de 40 personnes ont été tuées et 20.000 évacuées lorsque Jakarta a connu sa pire inondation depuis des années.

Les habitants de ces bidonvilles vivent dans des petites structures de fortune, faites de bois et de taules. Nombreux n’ont pas accès à l’eau courante (50% des habitants de Jakarta). L’assainissement insuffisant, notamment la mauvaise hygiène, est à l’origine d’au moins 120 millions de périodes de maladie et 50 000 décès précoces chaque année.

A côté de ces bidonvilles sont construits des buildings ressemblant à ceux de New-York. Des centres d’affaires, des entreprises étrangères ou des centres commerciaux surplombent la ville. Nous avons visité le Crentral Park mall, nous avons été ébahi par ses lumières, ses boutiques de luxe et ses restaurants. Cette exposition de richesse à coté des plus pauvres en était indécent. Le contraste est donc très fortement marqué.

Deux monuments emblématiques de Jakarta

A Jakarta, nous avons visité deux lieux emblématiques de la ville : la mosquée Istiqlal et la place Merdeka.

La mosquée Istiqlal

La mosquée Istiqlal est la plus grande mosquée d’Asie du Sud-Est. 120 000 personnes peuvent venir s’y recueillir, notamment sous son super dôme coloré. Elle a été construite dans les années 60, suite à l’indépendance du pays. Le nom « Istiqlal » signifie d’ailleurs « indépendance » en arabe. Je n’ai jamais eu l’occasion de rentrée dans une mosquée, j’ai ainsi été impressionnée ! De nombreux enfants jouent et participent à des leçons en attendant l’heure de la prière. C’est un vrai lieu de vie ! Nous avons visité la mosquée avec une jeune guide. Nous avons tout d’abord enlevé nos chaussures à l’entrée. De nombreuses personnes vendent d’ailleurs des sacs plastiques à l’entrée. Nous avons ensuite enfilé une tenue qui nous couvrait le corps entier. Nous étions un groupe de 6 personnes. Notre guide nous a expliqué l’architecture du lieu, son histoire et nous a fait découvrir le coran. C’était vraiment très intéressant.

La place Merdeka

Place Merdeka signifie place de l’indépendance en indonésien. Avec km2 de superficie, elle est considérée comme étant la deuxième plus grande place urbaine du monde, après la place Xinghai à Dalian en Chine. Au centre, trône le Monumen Nasional qui symbolise la lutte pour l’indépendance du pays. Il est possible de monter au dessus mais l’accès est payant. La vue au dessus offre un panorama à 360°.

La place Merdeka est entourée de petits parcs où les indonésiens se reposent ou passent du temps ensemble. Il y a même un campement de militaires installé sur un côté. Cette place est vraiment centrale et vaut d’être visitée ! Elle est d’ailleurs qu’à quelques mètres de la mosquée Istiqlal.

***

Par curiosité, je vous conseille donc de visiter Jakarta, une capitale hors normes !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s